open space

Les salariés sont troublés par l’open space au travail

Le cabinet Eléas a effectué une étude sur les incivilités au travail. Celle-ci a démontré que le moral des travailleurs peut être affecté par la nouvelle organisation du travail et les nouvelles technologies.

Le cabinet de conseil en management et prévention des risques psychosociaux Eléas a réalisé une étude qui a montré que 42 % des salariés français sont exposés à différents déagréments au travail. Les incivilités au travail peuvent être une absence de bonjour le matin, une remarque un peu sèche ou déplacée, ou encore un mail sans aucune formule de politesse. Elles sont surtout causées par l’open space comme l’a affirmé l’enquête. 58 % des personnes interrogées ont confirmé que celui-ci développe l’exposition aux incivilités. Xavier Alas Luquetas, président-fondateur d’Eléas a expliqué que l’open source impacte beaucoup à la vie professionnelle des salariés. Il a dit que les entreprises devraient prioriser la qualité de vie au travail avant d’effectuer un calcul économique sur l’open space. De ce fait, le bon fonctionnement d’une entreprise peut être affecté par les coûts indirects attachés à la démotivation, aux arrêts maladie et au mal-être des personnes.

L’usage abusif des smartphones au travail

Comme les nouvelles technologies progressent considérablement, les entreprises évoluent et deviennent de plus en plus connectées. Leur usage inadapté trouble aussi les salariés. En effet, certains ne supportent pas que d’autres répondent à un appel téléphonique lors d’une réunion, écrivent des mails ou SMS, ou encore regardent leur portable. Aussi, 61 % des salariés considèrent que répondre à un appel pendant un entretien en face à face est intolérable. Quelques entreprises ont déjà établi des pratiques liées à l’usage des téléphones portables et il est important de définir une meilleure discipline en ce qui les concerne.